Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 09:15

Saint-Cyprien (Sant Cebria de Rossello) est une station balnéaire des Pyrénées-Orientales entre Canet et Argelès (42°37,3'N - 003°02,4'E). L'antique Salix doit son nom à Cyprien, né au début du 3ème siècle à Carthage, nommé évêque de cette ville peu après sa conversion, persécuté et décapité en 258. A partir du 10ème siècle, le village s'agrandit autour de son église. Saint-Cyprien est alors le port de la commune voisine de Elne. Depuis cette époque, le petit port a fait place à un port de plaisance qui compte 2300 anneaux, ce qui le place au 3ème rang des ports de plaisance de la région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon après Port-Camargue (5000 anneaux) et Le Cap d'Agde (3200 anneaux).

A l'ombre du clocher de l'église fondée au 13ème siècle, se trouve la rue Paul Claudel, diplomate et écrivain né à Villeneuve-sur-Fère-en-Tardenois (Aisne) en 1868 et décédé à Paris le 23 février 1955.

Durant la première guerre mondiale, Paul Claudel séjourne à Rome comme Chargé de missions économiques puis à Rio de Janeiro comme Chargé d'affaires. A la légation de France sise dans la capitale brésilienne, il a pour secrétaire le compositeur Darius Milhaud qui, influencé par Heitor Villa-Lobos, écrira Saudades do Brasil mais aussi des partitions - oratorios et opéras - sur des textes de Paul Claudel : Protée, Le livre de Christophe Colomb, l'Histoire de Tobie et de Sara ainsi que pour le ballet L'homme et son désir. Rencontré à Rio en 1917, Nijinsky fait naître chez Claudel un grand intérêt pour la danse.

Nommé à Washington (Etats-Unis d'Amérique) en 1927, Paul Claudel quitte le Japon où il était ambassadeur de France depuis six ans. Au pays du Soleil levant, il a connu le tremblement de terre du 1er septembre 1923, vu la destruction de son ambassade et déploré la perte d'une partie de son œuvre Le soulier de satin.

Les Etats-Unis, où il reste jusqu'en 1933, sont pour lui un pays protestant et froid auquel la prohibition ajoute un ridicule qu'il ne manque pas de souligner. Il est au cours de son séjour nommé Docteur honoris causa de nombreuses universités américaines. Il assiste à Paris à la signature du pacte Briand-Kellog qui met la guerre hors la loi (1928) et tente auprès de Roosevelt de régler la difficile question des dettes de guerre. Il rencontre Charles Loridans, consul de France en Géorgie, président de l'Alliance française d'Atlanta et vice-président à New York de l'organisme regroupant les alliances françaises des Etats-Unis et du Canada pour l'enseignement de la culture française : langue, littérature, art et histoire. Nommé ambassadeur à Bruxelles, Paul Claudel approfondit en Belgique et aux Pays-Bas sa connaissance de la peinture hollandaise. En 1946, année même où il est élu à l'Académie française, il publie L'œil écoute, recueil de textes sur l'art, la peinture hollandaise, la peinture espagnole, les vitraux des cathédrales de France, les pierres précieuses. Claudel, antérieurement ou postérieurement à ce recueil, a écrit beaucoup de textes sur l'art, qu'il s'agisse de peintres (Rembrandt, le Gréco, le Titien, José Maria Sert), de musiciens (Beethoven, Wagner, Honneger), de danseurs (Nijinsky), de sculpteurs (Rodin et bien sûr Camille Claudel, sa sœur).

Née quatre ans avant Paul, Camille devient l'élève d'Alfred Boucher puis de Rodin. Dans les années 1890, commence pour la jeune artiste une période faste durant laquelle naissent des chefs-d'œuvre comme La Valse et L'Age mûr. Elle expose au Salon la Libre Esthétique de Bruxelles (1894) comme elle le dit dans une lettre adressée à son frère, datée de décembre 1893, époque où Paul est en poste au consulat de Boston. En 1911, Paul écrit pour la revue l'Art décoratif un article sur l'œuvre de sa sœur (Camille Claudel, statuaire).

A propos de L'œil écoute, Paul Claudel écrit : "La vue est l'organe de l'approbation active, de la conquête intellectuelle, tandis que l'ouïe est celui de la réceptivité."

Claudel s'intéresse aussi à l'architecture urbaine comme dans Conversations dans le Loir-et-Cher où dans le chapitre intitulé Mardi (écrit à Washington en 1928), il essaie de concevoir, par le truchement de ses personnages, quatre hommes (Furius, Flaminius, Civilis et Acer) et deux femmes (Florence et Palmyre), ce que pourrait être la ville idéale.

En 1952, Paul Claudel se rend à Barcelone à un congrès eucharistique et fait un pèlerinage à Montserrat. Alors qu'au début de l'année 1955, on joue L'annonce faite à Marie à la Comédie française, Paul Claudel meurt dans sa 87ème année d'une crise cardiaque aux premières heures du mercredi des Cendres.

Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales)

Saint-Cyprien (Pyrénées-Orientales)

Partager cet article

Repost 0
Published by louisiane.catalogne.over-blog.com
commenter cet article

commentaires