Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 09:12

 

A Bélesta, non loin d'Ille-sur-Tet dans les Pyrénées-Orientales, Françoise Claustre a été à l'initiative de la création d'un musée de Préhistoire qui présente des collections rares de poteries intactes, datées de plus de 6500 ans, trouvées dans une tombe, des objets quotidiens des premiers paysans néolithiques du Roussillon découverts dans la grotte de Bélesta. La muséographie est attrayante, contemporaine, ludique, esthétique, pédagogique, parfaitement intégrée dans le vieux château médiéval avec des reconstitutions et des dioramas.

Comme l'a rappelé Yves Coppens dans sa chronique du 16 octobre 2006 sur France-Info, "l'archéologue Françoise Claustre est décédée le 23 septembre 2006, et toute la communauté des archéologues se souvient de son courage quand elle a été faite prisonnière au Tchad en 1974. Elle vient donc de partir prématurément, et je tenais à rendre hommage à un très bon chercheur, à une excellente collègue et à une amie.

J'étais moi-même au Tchad lorsqu'elle est arrivée à Fort-Lamy, qui ne s'appelait pas encore N'Djamena, pour travailler sur la culture sao, cette grande civilisation qui a produit de magnifiques sculptures en argile dans certaines régions du sud du Tchad et du nord du Cameroun. J'ai ensuite quitté le pays ; Françoise, qui s'appelait Treinen, y est restée et elle a épousé Pierre Claustre qui dirigeait alors la mission de réforme administrative. Elle a poursuivi ses recherches sur place, travaillant notamment sur les sites qui m'avaient permis de dessiner les contours du lac Tchad. C'est d'ailleurs elle qui les a datés, peu avant la prise d'otages de 1974 dont elle a été vistime.

Elle est restée prisionnière trois ans, de 1974 à 1977. Ces années de captivité, elle les doit à Hissène Habré, qui voulait prendre le pouvoir au Tchad, ce qu'il finira d'ailleurs par faire. Capturer cette jeune Occidentale, et quelques autres personnes, lui permettait d'attirer l'attention de la communauté internationale sur ses revendications. Durant ces quelques années au Tibesti, Françoise Claustre a utilisé ses compétences au mieux, en enseignant le français aux petits Toubous. Je précise que, en aucun cas, elle n'a été ethnologue. On la présente toujours ainsi, mais ce n'est pas parce qu'on rencontre des gens d'ailleurs, qu'on les fréquente, qu'on est gentil avec eux, qu'on est ethnologue ! Françoise Claustre était archéologue et, quand elle est rentrée en France, elle n'a eu qu'un souci : se faire oublier. Elle s'est retirée dans le pays de son mari, les Pyrénées-Orientales, et elle a continué son travail d'archéologue et de préhistorienne au sein du CNRS où elle a, d'ailleurs, accédé au grade le plus élevé, directeur de recherche."

 

Le musée de Préhistoire de Bélesta dans les Pyrénées-Orientales est ouvert tout l'été, en juillet, août et jusqu'au 15 septembre de 14 heures à 19 heures.

 

Yves Coppens donnera une conférence le samedi 27 août 2011 à 17h15, sur le thème "de l'origine de l'Homme" à Collioure dans le cadre du colloque "Un Livre à la mer" et participera à un débat le lendemain à 18h30 sur "le métissage : un héritage culturel pour l'avenir ?"

Les chroniques d'Yves Coppens sur France-Info (2003-2007) ont été publiées aux éditions Odile Jacob sous le titre "Le Présent du passé au carré - la fabrication de la préhistoire" et "Le Présent du passé - l'actualité de l'histoire de l'Homme".  

Partager cet article

louisiane.catalogne.over-blog.com
commenter cet article

commentaires