Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 13:56

GP-AUTOMOBILE-Perpignan0001.jpg

 

 

L'Automobile Club du Roussillon est créé le 25 mai 1920 à Perpignan. En septembre 1945, il souhaite organiser une course automobile en plein coeur de Perpignan. Le but du Club est de montrer que les automobiles peuvent circuler librement malgré les restrictions de carburant. Une course automobile a d'aiileurs eu lieu à Paris dès la guerre terminée. Un circuit en centre-ville est tracé. D'une longueur de 2,5 kilomètres environ, sa ligne de départ se situe sur le boulevard Wilson. On décide que le premier Grand Prix du Roussillon aura lieu en 1946.

 

Le 1er Grand Prix International du dimanche 30 juin 1946 : La course automobile est précédée de courses cyclistes et motocyclistes. Les voitures s'élancent à 16 heures 30 malgré une chaleur étouffante (34°) pour 150 kilomètres de course. Les Bugatti, Delahaye, Alfa Romeo et autres Maserati qui concourent sont toutes des voitures d'avant guerre. La course dure 1 heure 30. Parmi les coureurs, on peut citer Jean-Pierre Wimille et Maurice Trintignant. C'est Jean-Pierre Wimille (1908-1949), déjà vainqueur du Grand Prix automobile de France en 1936 et des 24 Heures du Mans (course créée en 1923) en 1937 et 1939, qui remporte la compétition sur Alfa Romeo. On décide de renouveler l'expérience pour l'année suivante.

 

27 avril 1947 : 2ème Grand Prix de Perpignan. Pour cette deuxième édition, la chaussée des boulevards est refaite. On installe trois tribunes pour les spectateurs dont une tribune officielle dont le ticket d'entrée est fixé à 1 000 francs. Les voitures de courses sont parquées dans un immense hangar qui se trouvait boulevard Mercader (actuel magasin Casino). Le public y est invité à venir admirer les bolides et à discuter avec les coureurs. Jean-Pierre Wimille revient à Perpignan pour défendre son titre mais ne gagne pas la course.

 

Le 25 avril 1948 se court la troisième édition du Grand Prix du Roussillon : C'est une course de Formule 2. Jean-Pierre Wimille est contraint d'abandonner et c'est Maurice Trintignant (1917-2005) qui gagne la course et qui reçoit en guise de trophée une cagette de cerises de Céret.

 

La dernière édition du Grand Prix du Roussillon (4ème du nom) se déroule le 8 mai 1949... sans Jean-Pierre Wimille qui s'est tué en Argentine quelques mois auparavant. Une des tribunes du circuit est baptisée du nom de Wimille : "Parmi toutes les personnalités venues à la découverte du Saint-Germain-des-Prés des enfants turbulents, il descend au Tabou un quadragénaire magnifique - yeux verts, tempes argentées, rire généreux et geste tendre. Il s'appelle Jean-Pierre Wimille et il est le plus célèbre coureur automobile français. Coup de foudre mutuel entre la jeune fille et l'homme mûr. Avant guerre, il a remporté deux fois les 24 heures du Mans, s'est engagé héroïquement dans la Résistance puis dans l'armée de l'air de la France libre. Membre de l'écurie Simca-Gordini quand renaît le sport automobile, il est considéré comme un des meilleurs pilotes du monde en même temps qu'il est un personnage mondain très en vue." (*)

Il y a, à Perpignan, plus de pilotes étrangers que Français. C'est Fangio (de nationalité argentine), vêtu d'une chemisette et d'un pantalon de toile, qui remporte le Prix sur Maserati suivi d'un coureur ThaÏ.  

 

Après cette course, il est décidé de suspendre l'organisation des courses automobiles dès 1950. Le 2 octobre 1994, sera organisé le circuit des Platanes qui réunira quatre des anciens de l'édition de 1949 dont Robert Manzon et Maurice Trintignant. Ce dernier est l'oncle de l'acteur Jean-Louis Trintignant. Il a remporté, entre autres, les 24 Heures du Mans en 1954 et le Grand Prix de Monaco en 1955 et 1958. 

 

Juan Manuel Fangio (1911-1995) a été cinq fois champion du monde de Formule 1 dans les années 50.    

 

 

(*) Juliette Gréco - L'invention de la femme libre par Bertrand Dicale (Les Editions Textuel, 2009).  

 

 

Photo offerte par Créapolis, Image Service Center (passage Robert Doisneau, Perpignan) lors de la conférence de Jean-Pierre Bobo et Jean Bouychou sur les Grand prix automobiles du Roussillon dans les années 1940, le 1er février 2013 au Conseil général 66.

 

Pour découvrir Perpignan et le Roussillon, demandez un devis pour un véhicule de location à

www.location-voiture-europe.com

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by louisiane.catalogne.over-blog.com
commenter cet article

commentaires