Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 09:18

 

Chaque lundi jusqu'au début de l'été, nous roulerons sur la Highway 66 à la découverte d'une ville, d'un village, d'un musée, d'une église, d'une personnalité, d'un petit bout d'histoire des Pyrénées-Orientales. Aujourd'hui partons à la découverte du Palais des rois de Majorque à Perpignan, monument que l'on ne peut pas ne pas visiter quand on se rend à Perpignan, tant il est intéressant par sa situation, sa richesse qui est le témoignage d'un royaume qui a duré moins de cent ans. 

 

Les rois de Majorque entreprennent de construire un château-palais avec le triple objectif de faire honneur à leur dynastie, d'assurer une protection militaire et d'abriter la cour et sa suite. Le royaume de Majorque sera éphémère. Jacques II  est le premier des rois à porter le titre de 'roi de Majorque, comte de Roussillon et de Cerdagne, seigneur de Montpellier et vicomte de Carladès'. Il nait en 1276, quelques années après le début de la construction du palais voulu par son père, Jacques Ier (1242-1276) dit le Conquérent, comte de Barcelone et roi d'Aragon, roi de Majorque, mort à Valence alors qu'il s'apprêtait une nouvelle fois à combattre les Maures. Il y aura d'autres rois : Sanche et Jacques III (mort en 1344), ce dernier ne pouvant empêcher la fin de son royaume qui est rattaché à l'Aragon.

Le palais des rois de Majorque s'ordonne autour de trois cours rectangulaires dont la plus importante était principalement réservée aux fonctions officielles de représentation, les deux autres, plus petites, correspondent au logis du roi et à celui de la reine. Ces cours qui protégeaient la vie privée des souverains sont séparées par une chapelle à deux étages. Les bâtiments sont d'une architecture d'inspiration méditerranéenne sauf pour la chapelle d'un gothique très pur. Il semble que la chapelle haute ait été achevée vers 1300, mais l'ensemble du palais a été construit rapidement, entre 1270 environ et 1285. L'emploi du galet pour les maçonneries n'est pas étranger à cette rapidité ; seules la tour des chapelles et la tour de l'Hommage ont été élevées en marbre dans une volonté clairement ostentatoire. Dans le colloque au et sur le Palais des rois de Majorque qui a eu lieu du 20 au 22 mai 2011, l'archéologue Bernard Pousthomis a expliqué que "à peu près toutes les salles, hormis certaines en rez-de-chaussée, avaient reçu des décors peints d'une très grande qualité artistique, dont les vestiges sont dans un état de conservation très critique à l'exception de ceux des chapelles ou du plafond de la loggia de la reine. Ces décors peints comme les décors sculptés traduisent une mixité des références stylistiques et culturelles du palais, qui en fait un des rares exemples d'édifices proprement mudéjar sur le territoire français, ce qui constitue une richesse peut-être insuffisamment mise en valeur et explicitée". Marcel Durliat ajoute que "dans les deux chapelles on avait fait un large usage des peintures murales pour accompagner la lumière colorée traversant les vitraux. Il en reste des vestiges, notamment dans les enfeus creusés dans les murs latéraux en avant du choeur où les souverains devaient prendre place pour suivre les offices. Tous les vitraux actuels sont modernes".

Le palais des rois de Majorque a perdu, lors de l'occupation française (1462-1493), sa fonction de logement royal pour se transformer en casernement militaire, fonction qu'il gardera jusqu'en 1943. Durant toute cette période d'occupation militaire du palais, il semble que c'est le 19ème siècle qui a été le plus destructeur. Repris par le Conseil général des Pyrénées-Orientales qui en assure sa proctection, des études archéologiques y ont été entreprises pour identifier des travaux de restauration, effectuer l'analyse archéologique sur site, synthétiser les données historiques, iconographiques, typologiques et stylistiques pour conduire à identifier les étapes de la construction du palais au 13ème siècle et ses modifications au cours des siècles suivants. De récents travaux d'aménagement de la cour d'honneur (photo ci-dessous) ont été interrompus pour cause de découverte de structures archéologiques, essentiellement des maçonneries et des caniveaux destinés à récupérer les eaux pluviales pour alimenter la grande citerne construite au centre de la dite cour. Ces travaux n'empêchent nullement les visiteurs de découvrir le palais et de déambuler dans ces pièces, ces chapelles superposées et de monter au sommet de la tour de l'Hommage d'où la vue sur la ville de Perpignan, et même jusqu'à la mer par beau temps.

Le palais des rois de Majorque, rue des Archers à Perpignan, est ouvert tous les jours (sauf les jours fériés) de 9 heures à 17 heures du 1er octobre au 31 mai et de 10 heures à 18 heures du 1er juin au 30 septembre.        

     

 

P1010166.JPG 

Partager cet article

Repost 0
Published by louisiane.catalogne.over-blog.com
commenter cet article

commentaires