Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 07:04

 

 

 

"Bernard Dimey n'est pas mort le dix mai,

On aurait cru qu'il l'avait fait exprès :

L'est mort le premier juillet au matin

Et rud'ment bien." Jacques Debronckart

 

 

Le 1er juillet 1981, Montmartre perdait un de ses derniers poètes, un homme qui avait le coeur aussi grand..., qui a écrit "Moi qui n'ai rien écrit" et "Je ne dirai pas tout" ; or, tout nous reste à dire sur celui qui a hanté les nuits de la Butte et des Halles et qui regagnait au petit matin son logement de la rue Germain Pilon.

 

Syracuse est une ville sur la côte orientale de la Sicile, sur la mer Ionienne. Riche en palais médiévaux et baroques, la vieille ville s'étend sur l'îlot d'Ortygie. La fontaine Aréthuse et la cathédrale, bâtie sur les ruines d'un temple de Minerve, de style dorique en sont les monuments les plus célèbres. La zone archéologique comporte un théâtre grec du 5ème siècle avant notre ère, qui a été l'un des plus vastes du monde antique, un amphithéâtre romain, un autel dédié au tyran Hiéron II et une ancienne carrière de pierres dite les latomies du Paradis. Sous la tyrannie de Denys l'Ancien (405-367), la ville prospéra grâce à une armée oragnaisée ; ce tyran avait l'habitude d'enfermer ses ennemis dans une grotte à l'acoustique particulière qui lui permettait d'entendre le moindre chuchotement (l'Oreille de Denys). Grecque, cette ville ne le resta pas et fut prise par les Romains en -212, malgré les trouvailles militaires d'Archimède, scientifique originaire de la ville qui avait trouvé... (EYPHKA - evrika - en grec, "j'ai trouvé", que l'on prononce communément euréka).

 

Bernard Dimey n'est jamais allé à Syracuse ; pourtant il a écrit sous une mélodie d'Henri Salvador :

 

"J'aimerais tant voir Syracuse

L'île de Pâques et Kairouan

Et les grands oiseaux qui s'amusent

A glisser l'aile sous le vent.

 

Voir les jardins de Babylone

Et le palais du Grand Lama

Rêver des amants de Vérone

Au sommet du Fuji-Yama.

 

Voir le pays du matin calme,

Aller pêcher au cormoran

Et m'enivrer de vin de palme

En écoutant chanter le vent...

 

Avant que ma jeunesse s'use

Et que mes printemps soient partis

J'aimerais tant voir Syracuse

Pour m'en souvenir à Paris."

 

Bernard Dimey, "Syracuse"

Partager cet article

Repost 0
Published by louisiane.catalogne.over-blog.com
commenter cet article

commentaires