Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 09:48

P1010166 

Ce samedi 8 octobre, le Conseil général des Pyrénées-Orientales recevra les nouveaux arrivants en terre catalane pour une 10ème journée d'accueil des "Nouveaux Catalans". Cette journée aura lieu au Palais des Rois de Majorque à Perpignan, à partir de 10 heures. Tout le monde est invité. Mais qui sont ces nouveaux Catalans, ceux qui ont droit à tant d'égard, ceux que l'on choie, ceux qui sont invités dans un même lieu pour quelques heures pour mieux les connaître et pour qu'ils se connaissent entre eux ? La cérémonie, mais le mot est inapproprié pour parler d'un moment qui se veut informel, rassemblera aussi ceux qui font du département des Pyrénées-Orientales une terre riche dans beaucoup de domaines, j'ai nommé l'horticulture, la viticulture, tous les acteurs du tourisme qui encouragent les adeptes des courts séjours et des séjours plus longs à découvrir la région et les inciter à y revenir. Ces nouveaux Catalans, reçus en grande pompe chaque année depuis neuf ans, sont-ils des retraités, des jeunes en quête de soleil, des natifs des environs qui reviennent, des personnes qui ont passsé leurs vacances en Roussillon et y ont acquis le mas de tous leurs rêves, des déçus de la vie trépidante des grandes villes qui aspirent à une existence plus tranquille, des auteurs en mal d'inspiration, etc. ? Un peu de cela ou un peu d'autre chose car  il y a mille raisons pour vouloir vivre dans les Pyrénées-Orientales.

D'abord, il y a les chiffres, secs et arides comme le sol des vignobles catalans : La population de la région Languedoc-Roussillon est passée de 1 933 729 habitants en 1982 à 2 589 704 en 2006. La densité est de 95 habitants au km2. Autour de Perpignan et jusqu'aux Albères (côte comprise), la densité est supérieure à 80 habitants au km2. La population de la région est plus vieille que la moyenne nationale : 23,4 % ont moins de 20 ans (moyenne nationale : 24,8 %) et 24,2 % ont plus de 60 ans (20,9 %). Le chômage est elevé : 11,2 % contre 7,8 % sur tout le territoire (chiffres de 2006). Le salaire moyen est inférieur à ce qu'il est en moyenne en France : 1 478 euros contre 1 702 euros. Le pourcentage des bénéficiaires du RMI (chiffres de 2006) est de 3,1 % contre 1,8 % dans toute la France. La part des prestations et retraites est de 43 % contre 36 % sur tout le territoire national. En Languedoc-Roussillon, près d'une personne sur cinq vit en-dessous du seuil de pauvreté. Le secteur tertiaire est prépondérant : 80,2 %. On peut donc parler d'une région où des retraités sont venus s'ajouter en nombre à ceux originaires des P.-O. et où les bénéficiaires des aides sociales (personnes natives de la région ne trouvant pas de travail ou pas de travail suffisamment rémunérateur ou personnes venues d'autres régions n'en trouvant pas davantage) sont relativement nombreux.

Les Pyrénées-Orientales ont une population de 441 000 (chiffre INSEE de 2008). On prévoit qu'à l'horizon 2040, la population y oscillera entre 523 000 et 595 000 habitants. La population de l'agglomération de communes Perpignan-Méditerranée est passée de 194 700 habitants en 1999 à 218 600 en 2008. Le nombre d'habitants supplémentaires par an entre 1999 et 2008 a été de 2 700 ce qui représente une évolution annuelle de + 1,3 %. Perpignan intra-muros comptait 116 700 habitants en 2008 ; le nombre d'habitants supplémentaires par an entre 1999 et 2008 a été de 1 300 (+1,2 % par an en moyenne). Dans les Pyrénées-Orientales, le nombre de personnes de 60 ans et plus pour 100 jeunes de moins de 18 ans s'élève à 137. Le RSA, issu en juin 2009 du RMI et de l'allocation pour parents isolés, a été versé à 22 256 allocataires, L'accompagnement social et les initiatives solidaires représentent 50 % des dépenses du Conseil général des Pyrénées-Orientales.

Ensuite il y a l'utile et l'agréable : une qualité de vie qui n'existe plus à Paris depuis longtemps, la proximité de la mer où il fait encore bon se baigner en ce début de mois d'octobre, de la montagne où les stations de sports d'hiver sont à moins de deux heures de Perpignan, l'absence ou la presque absence d'embouteillages au retour des week ends (impensable en région parisienne), l'offre culturelle qui n'a rien à envier à la capitale avec des acteurs associatifs et électifs vaillants qui offrent un choix d'activités dans de nombreux domaines (théâtre, concerts, expositions, conférences, rencontres entre voisins, etc.), des sites internet bien faits (d'organismes officiels ou de simples amateurs du bien vivre) pour faire découvrir et aimer la région, des blogueurs qui chaque matin cherchent de nouvelles idées pour partir à la découverte des beautés humaines et physiques d'un département qui cherche à se démarquer par son histoire, son passé, ses ressources linguistiques et littéraires. Je n'ai pas peur de dire que si ici les gens se plaignent (mais n'est-ce pas l'apanage de tout bon Français ?), le département des Pyrénées-Orientales est un pays de cocagne où, en laissant de côté la triste vie ordinaire des citoyens ordinaires enfermés dans le carcan forgé par l'éducation, les préjugés, les convictions, on peut s'y trouver bien et en bonne entente avec ceux qui veulent partager cet art de vivre. N'hésitez pas, blogueurs et futurs découvreurs de nos richesses, à laisser vos commentaires en bas de page pour faire savoir ce que vous avez aimé ici, ce que vous n'avez pas aimé, ce que vous voudriez connaître.

 

Les chiffres cités ci-dessus ont été tirés du livre "La France en 26 régions" (collection U/Armand Colin, édition de 2009), du site internet de l'INSEE et de celui du Conseil général des Pyrénées-Orientales.        

 

 

Photo, le Palais des Rois de Majorque à Perpignan où aura lieu le samedi 8 octobre 2001, la 10ème journée d'accueil des Nouveaux Catalans.       

Partager cet article

Repost 0
Published by louisiane.catalogne.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Jacques 04/10/2013 14:21

Idée de balade de découverte pour les nouveaux catalans.
Profitez des livrets de TRESORS66 pour jouer aux explorateurs et trouvez par vous-même tous les sites historiques, culturelles et anecdotiques des Pyrénées-Orientales. Dans chaque livret une vingtaine d’énigmes et de casse-têtes à résoudre pour dénicher toutes ces richesses.
Accessible toute l'année sans accompagnement.

Jacques 04/10/2013 14:21

site internet www.tresors66.com