Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 11:56

25-septembre-2011-el-jou-vell-046.JPG 

La Generalitat de Catalunya (Gouvernement autonome catalan) a publié en 1986 une seconde édition du Statut d'autonomie de la Catalogne, loi organique de l'Etat qui définit les institutions politiques de la nationalité catalane, leurs compétences et leurs rapports avec l'Etat. Ce sont ces institutions politiques définies par le Statut de la Catalogne qui constituent la Generalitat de Catalunya. L'aire linguistique du catalan couvre environ 69 000 kms soit une poupulation de plus de 10 millions d'habitants. Un recensement, toujours en 1986, a établi qu'en Catalogne 90 % de la population (âgée de deux ans et plus)  comprenait le catalan, que 64 % le parlait, que 60 % était capable de lire des publications en catalan, que 31 % l'écrivait.   

"Après 1975 (*), au cours du processus de transition vers la démocratie, la langue catalane a été officiellement reconnue dans la nouvelle Constitution espagnole (1978) et plus explicitement dans les trois Statuts d'Autonomie qui gouvernent la quasi totalité du territoire catalan - Catalogne, Pays Valencien et Iles Baléares. En effet, ces trois Statuts déclarent que le catalan (ou, en ce qui concerne Valence, le valencien qui en est une variété régionale) est la langue officielle, au même titre que l'espagnol, à l'intérieur de leurs démarcations respectives.

La politique linguistique institutionnelle en faveur de la restauration du catalan (connue sous le nom de 'Normalisation linguistique') n'est pas unanime dans les trois communautés autonomes. Les sensibilités et les préoccupations de chacune d'elles divergent. D'ailleurs la Constitution interdit leur collaboration pour une politique linguistique commune.

En déclarant que le catalan est officiellement sur un pied d'égalité avec l'espagnol, les trois Statuts imposent le maintien d'une politique linguistique bilingue.

A l'heure actuelle, seul le gouvernement autonome de la Catalogne a promulgué une loi de 'Normalisation linguistique' (1983). Les autres gouvernements autonomes se sont limités à publier des décrets qui traitent ces questions de façon très superficielle dans l'attente d'une éventuelle loi.

Au cours de ces dernières années, l'usage public du catalan s'est considérablement accru : davantage de livres sont maintenant publiés ; il existe des publications locales, des programmes de radio et télévision diffusant exclusivement en catalan. Le catalan est dorénavant obligatoire dans les écoles, dans un bon nombre d'entre elles, les cours sont dispensés en catalan ; l'administration a introduit le bilinguisme et augmenté la signalisation publique en catalan, etc. Il est toutefois indéniable que l'espagnol a conservé ssa supériorité dans les mass média et les écoles." (1)

Le statut d'autonomie de la Catalogne stipule dans l'article 3 du Titre préliminaire que

1. La langue propre de la Catalogne est le catalan.

2. La langue catalane est la langue officielle de la Catalogne, de même que le castillan, langue officielle dans tout l'Etat espagnol.

3. La Generalitat garantira l'usage normal et officiel des deux langues, adoptera les mesures nécessaires pour en assurer la connaissance et créera les conditions qui permettront d'atteindre leur pleine égalité en ce qui concerne les droits et les devoirs des citoyens de Catalogne.

4. La langue du Val d'Aran sera l'objet d'un enseignement, d'un respect et d'une protection particuliers.

L'article 15 du Titre Premier dit que "la Generalitat a pleine compétence en matière de réglementation et d'administration de l'enseignement dans toute son étendue, à tous les niveaux et degrés, dans toutes les modalités et toutes les spécialités, dans le cadre de ses compétences, sans préjudice de ce que prescrivent l'article 27 de la Constitution et les lois organiques qui, conformément au premier paragraphe de l'article 81 de celle-ci, la compléteront, des facultés que le numéro 30 du paragraphe 149 de la Constitution attribue à l'Etat et de la haute inspection nécessaire pour son exécution et sa garantie".

Cependant, depuis plusieurs semaines, la révolte gronde autour d'une décision du gouvernement central  de supprimer l'immersion totale en catalan dans les écoles de Catalogne. Le 6 septembre dernier, dans un article sur ce sujet, le site internet de "La Clau" expliquait la situation en ces termes : "Comme il l'a fait savoir en décembre dernier, l'Etat espagnol souhaite mettre fin à l'immersion linguistique en langue catalane introduite depuis 1983 dans l'ensemble des établissements scolaires sud-catalans. Cette décision du 'Tribunal Suprême' prévoit l'ontroduction du castillan comme 'langue véhiculaire' dans le système éducatif catalan, et doit prendre effet dans quelques semaines. Mais la mobilisation grandit depuis la semaine dernière face à cette résolution, consécutive à la plainte déposée par trois parents d'élèves. Le gouvernement catalan sommé de proposer l'enseignement général en langue espagnole en parallèle au catalan, voit dans cette mesure une atteinte profonde à un modèle d'intégration en vigueur depuis plus de trente ans."     

 

(*) Année de la mort de Franco.

 

(1) Extrait du bulletin "Contact", publication sur les langues les moins répandues, financée par la Commission des Communautés européennes (automne 1991).

 

Photo, une affiche en faveur de l'immersion en catalan sur la porte d'une école de Boadella d'Emporda.

Partager cet article

Repost 0
Published by louisiane.catalogne.over-blog.com
commenter cet article

commentaires