Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 00:00

003-copie-6 

 

 

S'il est un indicateur économique fiable, reflet fidèle de ce qui va se passer dans les prochains mois, c'est bien celui de la location de voitures. Et dans ce domaine, les loueurs traditionnels ne peuvent que s'interroger et se faire du souci pour leur activité, alors que sont attendues les premières réservations pour la haute saison 2011. De plus en plus de réseaux parallèles viennent obstruer un avenir qui promet d'être pâle.

Le très sérieux Car ID - Car rental Investment desk -, institut de statistiques qui rassemble toutes les données pour les sociétés de location de voitures, a livré il y a quelques jours ses prévisions jusqu'à la fin de l'année, et celles-ci n'ont pas de quoi enjouer une profession déjà engourdie. Ses conclusions indiquent que l'on peut désormais se passer de plus en plus facilement des services des circuits habituels pour adopter d'autres moyens pour circuler. Les folles ventes de véhicules neufs au cours de l'année 2009, avec certes une baisse de 2.20 % en 2010, où près de 2 252 000 voitures ont été immatriculées, prouvent que les Français ont renouvelé leur parc et qu'ils peuvent faire sans les véhicules récents des loueurs puisqu'ils disposent eux-mêmes d'automobiles encore sous garantie. La forte hausse récente des carburants (1.53 € pour le super 95 et 1.33 € pour le gasoil ) n'engagent pas à louer de grosses cylindrées pour se faire plaisir ou pour transporter ce que son véhicule personnel ne peut contenir. Et même si on souhaite un véhicule spécialement pour ses vacances, le concessionnaire chez lequel on a acheté le sien en propose à la semaine et même à l'heure à des prix bas et avec un service de livraison à domicile que ne proposent pas encore les loueurs classiques. Que vous soyez ou pas client de ces constructeurs, le but est, par un système d'achat de points, de vous fidéliser, de vous faire mieux connaître sa gamme, de vous mettre en relation avec d'autres personnes pour du co-voiturage et d'établir avec vous des relations plus fréquentes alors que les intervalles entre deux révisions ou entre deux vidanges s'allongent, les véhicules étant de plus en plus solides.

La baisse de fréquentation touristique mondiale qui risque de placer la France en deuxième position et lui faire perdre ainsi sa place de leader qu'elle conserve depuis plusieurs années, fait que la demande en véhicules de location sera moins forte cette année. Nos voisins des pays proches viendront avec leurs voitures, les Américains voyageront moins ou viendront par le biais de voyages organisés et courts, les Japonais, secoués par le malheur et les risques de contamination nucléaire resteront chez eux, et le reste du monde, dans l'expectative d'une situation meilleure au Moyen-Orient, éviteront les déplacements et les risques d'attentats liés aux bombardements sur la Libye de la coalition occidentale. Mais, quand on veut voyager à l'étranger, pense-t-on toujours à ces paramètres ?

Ce qui fera que dans les prochains mois, les touristes étrangers seront moins nombreux et que par conséquent ils loueront moins de voitures, est que la France n'est plus une destination attractive. Sur 74 millions de visiteurs étrangers en 2009, plus de 10 millions n'ont fait que transiter par notre territoire sans s'y arrêter, pour passer des vacances dans d'autres endroits. Les retenir en leur proposant des offres d'hébergement et de mobilité à des prix raisonnables, en privilégiant les véhicules hybrides (carburant et électricité) pour contenir un budget déjà petit, et avec un service à la hauteur, devra être la priorité dans les prochaines années. 

 

 

Photo, un véhicule de location de moins en moins demandé en 2011 ? 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by louisiane.catalogne.over-blog.com
commenter cet article

commentaires