Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 14:59

 

Je ne sais pas si c'est l'approche de Noël qui provoque cette situation, mais l'arrivée prochaine des rennes dans nos jardins enneigés rend les adultes moroses alors qu'elle émoustille les enfants. Les gens sont, depuis quelques jours - c'était la pleine lune samedi dernier -, passablement énervés. Dans Perpignan, les automobilistes jeunes et vieux, usent de l'avertisseur sonore pour un oui ou pour un non, j'ai entendu des gens geindre (non ce n'est pas une nouvelle morphologie) dans le bureau de poste où je me suis rendu ce matin, bref les gens sont impatients et ont peur de voir ce qu'il y aura ou pas devant la cheminée le soir du 24.

Je rentre chez moi, après m'être fait un chemin à travers cette foule excitée, et j'ouvre ma boîte aux lettres de laquelle je retire une bonne dizaine de prospectus (supermarchés, électro-ménager, etc.)... c'est tous les jours pareil ! J'ai eu le "malheur" de faire un don à une institution caritative... je reçois depuis de trop nombreux courriers de sa part. En faisant un don, je pensais faire un geste en faveur de l'enfance malheureuse, pas faire plaisir à un imprimeur et aux services postaux.

Je me mets à mon ordinateur et surprise, je découvre plusieurs courriels publicitaires indésirables (c'est tous les jours pareil !) que je supprime immédiatement. Heureusement qu'ils ont inventé la touche 'échap'. Ces courriels indésirables ont au moins l'avantage de ne pas polluer la planète contrairement aux publicités sur papier. Et pourtant, ils sont nombreux à se plaindre de ces c(p)ourriels qui les envahissent chaque jour. Les internautes veulent bien savoir ce qui se passe et communiquer avec le monde entier mais certains ne veulent pas être dérangés. Do not disturb please... Non disturbare per favore. Et pourtant, quand on vit dans un monde peuplé de six milliards (bientôt 7) d'individus, on peut difficilement rester à l'écart du monde, et si on veut connaître une paix royale, on ne prend pas d'abonnement à internet et on ne se met pas sur Facebook. Beaucoup n'ont pas compris que Internet signifie International Network, c'est-à-dire réseau international. Non internet n'est pas un instrument villageo-villageois et celui qui écrit sur un blog, sur Twitter, sur Facebook, etc. peut être lu dans le monde entier, permettez-moi d'insister de l'Australie à l'Argentine, de Singapour à la Norvège. Et croyez bien que je suis content de recevoir des messages d'encouragement (et ils sont nombreux) de la part de lecteurs de mon blog qui vivent à des milliers de kilomètres de la ville où je vis et qui n'est pas malgré le nom que l'on veut bien lui donner, 'le Centrre du Monnde'. De plus je réponds à tous les messages que l'on m'envoie et il me plaît de pouvoir correspondre avec des personnes qui apprécient mon travail et que, hélas !, je ne rencontrerai jamais. Les commentaires sur mon blog sont toujours les bienvenus même si de temps en temps ils n'ont rien à voir avec le sujet traité. Je suis proche de Voltaire qui disait : 'Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous puissiez le dire.' Internet m'a fait renouer avec des personnes que j'avais perdu de vue (ou de lu) et m'en a fait rencontrer d'autres grâce aux réseaux dits sociaux... tout n'est donc pas négatif. Et si je devais manifester un vif mécontentement à chaque fois que je reçois un message bancal, je n'arrêterais pas de pester (on n'a pas osé enlever le 's' pour le remplacer par un accent circonflexe). Bon, je retourne sur mes boîtes email pour supprimer tous ces courriels indésirables.      

Partager cet article

Repost 0
Published by louisiane.catalogne.over-blog.com
commenter cet article

commentaires