Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 08:38

 

 

Entre 1971 et 1974, Olivier Messiaen compose et orchestre une oeuvre religieuse inspirée par les canyons de l'Utah et du Nevada et les chants des oiseaux de ces contrées. Cette oeuvre pour piano et orchestre est divisée en trois parties.

Le deuxième partie est la mise en musique de l'appel interstellaire (avec référence à un Psaume : "C'est Lui qui sait le nombre des étoiles, appelant chacune par son nom.") et la vision de Bryce Canyon. Olivier Messiaen parle de l'Utah en ces termes : "Bryce Canyon est la plus grande merveille de l'Utah. C'est un cirque gigantesque de roches rouges, oranges, violettes, aux formes fantastiques : châteaux, tours carrées, tours ventrues, fenêtres naturelles, ponts, statues, colonnes, des villes entières avec, de temps à autre, un trou nor et profond. On peut admirer d'en haut cette forêt de pierre et de sable pétrifié (altitude : 2 500 mètres environ), ou descendre au fond des gouffres et marcher sous ces architectures féériques. Voici un oiseau superbe : le 'Geai de Steller' (anglais : Steller's Jay) : son ventre, ses ailes et sa longue queue sont bleus - la tête et la huppe sont noires. Lorsqu'il vole au-dessus du Canyon, le bleu de son vol et le rouge des rochers sont la splendeur des vitraux gothiques. La musique de la pièce essaye de reproduire toutes ces couleurs. La forme est proche des triades grecques : Strophe - Première Antistrophe - Deuxième Antistrophe - Epôde (qui contient une cadenza du Piano solo et la Coda)." (*)

 

(*) Texte écrit par Olivier Messiaen pour le programme du concert "Des canyons aux étoiles..." donné au Théâtre du Châtelet (Paris, France) le 23 janvier 1977. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by louisiane.catalogne.over-blog.com
commenter cet article

commentaires