Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 09:58

numérisation0002

 

 

"La France possédait autrefois, dans l'Amérique septentrionale, un vaste empire, qui s'étendait depuis le Labrador jusqu'aux Florides, et depuis les rivages de l'Atlantique jusqu'aux lacs les plus reculés du haut Canada.

Quatre grands fleuves, ayant leurs sources dans les mêmes montagnes, divisaient ces régions immenses : le fleuve Saint-Laurent qui se perd à l'est dans le golfe de son nom, la rivière de l'Ouest qui porte ses eaux à des mers inconnues, le fleuve Bourbon qui se précipite du midi au nord dans la Baie d'Hudson, et le Meschacebé, qui tombe du nord au midi dans le golfe du Mexique.

Ce dernier fleuve, dans un cours de plus de mille lieues, arrose une délicieuse contrée que les habitants des Etats-Unis appellent le nouvel Eden, et à laquelle les Français ont laissé le doux nom de Louisiane." (1)

 

C'est ce dernier fleuve, aujourd'hui appelé le Mississippi, que René-Robert Cavelier, sieur de La Salle (1643-1687) va descendre jusqu'à son delta, et nommer le vaste territoire ainsi décrit par Chateaubriand dans Atala du beau nom de Louisiane en 1682. C'est la vie et la découverte de cette vaste étendue dont nous allons parler au cours des articles de cette semaine. Cavelier de La Salle, le Vauban de la Nouvelle-France, tour à tour en grâce et en disgrâce, a laissé son nom à une Paroisse en Louisiane, à un Comté au Texas, un autre dans l'Illinois et a apporté au Royaume de France, de vastes terres qui s'étendaient du golfe du Mexique à l'actuelle frontière avec le Canada et qui couvraient les Etats actuels du Middle West de la Louisiane au Dakota du Nord. Pour parler de René-Robert Cavelier de La Salle tout au long de cette semaine, nous ferons appel à trois éminents spécialistes qui en ont parlé dans leurs ouvrages : Charles de la Roncière (1870-1941) qui fut président de l'Académie de Marine et qui a publié dans les années 30 Le Père de la Louisiane - Cavelier de La Salle, Robert Cornevin (1919-1988), grand spécialiste de l'histoire de la colonisation en Afrique et qui a publié La France et les Français outre-mer - de la première croisade à la fin du Second Empire (Tallandier, 1990) et Maurice Denuzière (né en 1926), journaliste à France Soir puis au Monde et qui a publié une histoire de la Louisiane de 1830 à la Seconde guerre mondiale en 6 volumes et qui a aussi fait paraître Je te nomme Louisiane chez Denoël en 1990. Nos trois invités, par leurs écrits, parleront de l'arrivée de Cavelier de La Salle en Amérique en 1667 après ses études en France, de sa découverte du delta du Mississippi après moult péripéties en 1682 et de sa fin tragique dans l'actuel Etat du Texas en 1687. Aujourd'hui, pour résumer la vie de cet aventurier dans le sens noble du terme, nous dirons qu'il est est né à Rouen (France) le 21 novembre 1643, fils d'un marchand en gros, Jean Cavelier et de Catherine Gest, que son oncle, Henri Cavelier avait été l'un des Cent Associés qui avaient fondé, au Canada, la Nouvelle-France, Il entre très jeune dans l'Ordre des Jésuites avant d'être un de leurs novices en 1658, étudie les mathématiques et les sciences naturelles au collège Henri IV de La Flèche puis enseigne à Blois en 1666 où il commence sa théologie avant que sa vocation ne s'évanouisse et de démissionner de l'Ordre des Jésuites le 28 mars 1667. Son père étant décédé, il reçoit comme part d'héritage le capital d'une rente de 400 livres et quelques mois plus tard, il s'embarque pour le Canada afin de rejoindre son frère, l'abbé Jean Cavelier, prêtre dans la Compagnie de Saint-Sulpice à Montréal. Les Sulpiciens lui donnent un territoire connu encore de nos jours sous le nom de "Lachine" et entame une carrière dans le commerce de la fourrure. Il prend alors le nom de La Salle du nom de la propriété familiale à Rouen. Il retourne en France en 1674 où il est anobli et où on lui donne la seigneurie du Fort Frontenac sur le lac Ontario. Le 12 mai 1678, il reçoit du roi Louis XIV la permission d'explorer à ses frais la partie occidentale de la Nouvelle-France. Il commence alors la descente du Mississippi en février 1682 et atteint son delta en avril 1682. Toutes les terres irriguées par le "Père des eaux", ce "boulevard des Amériques" qu'est le Missisippi, sont baptisées du nom de Louisiane en l'honneur de Louis XIV et deviennent françaises le 9 avril 1682. Il retourne en France afin d'obtenir la permission d'établir un peuplement sur l'embouchure du fleuve. Par lettres patentes du 14 avril 1684, il reçoit le titre de gouverneur de toute la Louisiane. Il organise une expédition le 24 juillet 1684 afin de retrouver l'embouchure du Mississippi mais accoste plus à l'ouest dans ce qui est maintenant la baie de Matagorda (Texas) le 19 janvier 1685. Il recherche le fleuve pendant deux ans mais ses compagnons se mutinent et l'assassinent le 19 mars 1687 près de la rivière Brazos. Bien que gêné par ses défauts de caractère et son manque d'autorité, on peut dire que sa ténacité et son courage ont ouvert la voie à une grande part de l'empire colonial français en Amérique du Nord que d'autres par la suite ont poursuivie. (2) 

 

 

(1) Atala, Chateaubriand

(2) Ces quelques lignes sur la vie de Cavelier de La Salle ont été écrites grâce au dictionnaire des personnages louisianais célèbres édité par la Louisiana Historical Association que l'on peut consulter sur www.lahistory.org      

Partager cet article

Repost 0
Published by louisiane.catalogne.over-blog.com
commenter cet article

commentaires