Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 10:12

 

Est-ce un néologisme ou un barbarisme ? Désigner le blogueur par ce substantif issu du latin et du grec, parfaite réunion de deux mondes qui se sont combattus, définirait celui et celle qui, chaque jour, écrivent un article blogal pour intéresser les lecteurs à des sujets qui préoccupent leurs auteurs. Le scritographe enfermé dans son scriptorium écrit des récits en style télégraphique dans une orthographe aléatoire et dans un graphisme inconnu jusqu'alors. En français, on dit écrire, du latin 'scribere', mais on utilise aussi le grec pour parler de tout ce qui touche à l'écriture (orthographe), mais pas seulement à ce qui manuscrit, aussi à ce qui est imprimé sur des pellicules (photographie, cinématographe) avec rayons X  (radiographie). Orthographe signifie 'écrire droit' non pas de travers, penché, mais écrire bien, selon les règles de l'art définies par je ne sais quelle institution. Les mots cinématographe et photographie ont été apocopés il y a longtemps : on dit cinéma, voire ciné, et photo. Le mot radiographie est de moins en moins employé, on lui préfère 'imagerie médicale' mais peu importe, il s'agit toujours d'une photo imprimée sur un support spécial qui sert au médecin à déceler une anomalie ou pas. Si tout allait bien, on parlerait de kalographie, si une tumeur était détectée, ce serait une kakographie. Il s'agit là de vieux mots qui n'ont peut-être jamais été usités parce qu'ils n'ont jamais vus le jour. Parler blog fait plutôt appel à la langue anglaise, bien que celle-ci ait de nombreux mots d'origine latine et grecque. Oublions donc tout ce que j'ai dit plus haut ; faisons comme si je n'avais rien dit ou plutôt rien écrit. Les quelques premières lignes de cet article sont à proscrire, à effacer. Je recommence donc cet article par le début. Script writer n'est-ce pas un mot juste pour définir quelqu'un qui écrit sur un blog ? La lettre 'e' (prononcer 'i') qui est la cinquième de l'alphabet anglais signifiait aussi la note de musique 'mi'. Mais depuis dix ou quinze ans, elle se préfixe à tous les mots de la communication, email par exemple. Scriptographe, script writer, c'est e-dem, c'est la même e-dentité, bref c'est e-dentique et ce ce que je dis n'est pas e-diot. Il est rappelé à tous les blogueurs que ce qu'ils écrivent est sous leur seule responsabilité. Croyez bien que ce que j'écris dans mes articles n'est pas e-légal, seulement e-maginaire et que je ne souhaite pas être e-mité. Je suis e-nattaquable. L'e-magination est chez moi quelque chose d'e-née. C'est e-réfutable.

Bon à quand enfin un article sérieux sur ce blog et plus l'oeuvre d'un e-stérique ?           

Partager cet article

Repost 0
Published by louisiane.catalogne.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Mojo 24/11/2011 14:12

"Scriptographe", comme tu le dis, es directement inspiré du latin et du grec. Ces deux langues anciennes ont une grande différence avec celle pratiquée par les bloggers aujourd'hui sur le net: les
coûts intellectuel (écriture réfléchie et complexe)et artistique (écriture manuscrite).

La révolution du blog est que l'on n'écrit plus pour soi mais pour que les autres vous lise. Sans doute, vouloir s'appeler "scriptographe" plutôt que "blogger" émane du besoin de se distancier d'un
language réducteur utilisant moins de 1000 termes français et sans le moindre effort de construction dialectique ou de réflexion approfondie. Pour ma part, je comprends ce besoin et m'en
réjouis.

Néanmoins, pour mériter la particule "~graphe", encore faut-il associer le côté artistique que le clavier anihile. J'invite donc tous les scriptographes à allier les avantages diffusionels du net à
l'art de l'écriture et à publier leur écrits MANUELS à la plume au format électronique sur le net.

michel.cristofol.over-blog.com 21/10/2011 16:06


Bonne réponse, Pascal, j'admire votre tact et votre fair-play, mais je laisse toute la littérature de bas étage à qui vous la voudra pour ne pas s'ennuyer et préfère personnellement me tourner vers
la mienne.


michel.cristofol.over-blog.com 21/10/2011 09:48


Pour ma part, autant s'en tenir au mot blogueur qu'à un mot qui n'est jamais entré dans le dictionnaire de la langue française. Par contre existent bien les mots de cryptogramme et cryptographie,
mais là nous passons dans un tout autre domaine, celui des techniques de codage et de décodage des messages, et les blogueurs n'emploient pas le moindre langage codé. Heureusement qu'il existera
toujours quelques scribes et puristes pour défendre la langue française !


louisiane.catalogne.over-blog.com 21/10/2011 14:49



Vous êtes trop sérieux Michel. Heureusement qu'il y a eu des gens pour torturer la langue française comme Alphonse boudard, Michel Audiard, Bernard Dimey, car si tout le monde parlait comme Edgar
Faure qu'est-ce qu'on s'emm... dans ce pays.