Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 21:49

 

Dès 1910, la ville de Céret a attiré de nombreux peintres et sculpteurs dont certains s'y sont installés définitivement. Afin de retracer le passé artistique de la ville, un musée a été créé en 1950 dans les salles d'un ancien couvent des Carmes du 17ème siècle.  Agrandi et entièrement revu à la fin des années 80, pour donner naissance à l'actuel musée inauguré en 1993, le musée d'Art moderne de Céret, à l'origine musée municipal, est devenu Etablissement Public de Coopération Culturelle, géré par la ville de Céret, le Conseil général des Pyrénées-Orientales et la Région Languedoc-Roussillon. Ouvert toute l'année et tous les jours du 1er juillet au 15 septembre (fermeture le mardi le reste de l'année), ce musée présente des collections permanentes, dont de nombreux dons de Picasso et de Matisse, et des expositions temporaires qui permettent une meilleure connaissance des passages artistiques dans le sud de la France et la Catalogne et qui s'ouvrent aussi sur le plan international.

 

En janvier 1910, le sculpteur catalan Manolo Hugué, le peintre Frank Burty Haviland, originaire de Limoges, et le compositeur Déodat de Séverac s'installent à Céret. Ils vons rapidement inviter leurs amis de Montmartre, de 1911 à 1913, en pleine époque cubiste. Picasso, Braque, Juan Gris, Auguste Herbin, Max Jacob y séjournent. Après la Première Guerre mondiale certains y reviennent, comme Herbin, Manolo, Juan Gris, et d'autres y vont pour la première fois : André Masson, Marc Chagall, Pinkus Krémègne, Chaïm Soutine. Lors du second conflit mondial quelques peintres s'y réfugient : Raoul Dufy, Dubuffet, Marquet. Ces séjours ont abouti à l'installation définitive de Pierre Brune (créateur du musée), Pinkus Krémègne et Haviland.

Pour certains artistes, l'étape cérétane a été un moment fort où ils ont réalisé des oeuvres importantes, comme Picasso et Braque, Herbin et surtout Soutine qui a fait là une impressionnante série d'oeuvres majeures.

On peut citer parmi les oeuvres exposées au musée d'Art moderne de Céret :

. Le portrait de Corina Pere Romeu par Picasso (1902), femme du propriétaire du cabaret Els Quatre Gats, véritable centre des échanges culturels et artistiques de Barcelone entre 1897 et 1903. Dans cet établissement situé à deux pas de la place de Catalogne, Picasso rencontre écrivains, musiciens et plasticiens. Il se lie d'amitié avec Manolo qu'il viendra rejoindre à Céret en 1911. Ce tableau s'inscrit parmi les portraits de la période bleue, période où les toiles de Picasso sont envahies par cette couleur dense, épaisse et profonde.

. Persuadé par Signac d'aller séjourner à Collioure, Henri Matisse y arrive en mai 1905. Installé à l'hôtel de la gare il sera rejoint par son ami Derain. Matisse a sublimé et rendu immortel le clocher de Collioure. C'est pour répondre à l'appel de Pierre Brune qui va créer le musée de Céret en 1950 que Matisse offre quatorze dessins datant de son premier séjour à Collioure, des "plume et encre noire sur papier vélin" représentant des barques, des raccommodeuses de filets et un portrait de madame Matisse.

. Pinkus Krémègne (1890-1981) est né en Lituanie. En 1912, il part pour Paris où il vit à la Ruche (Montparnasse) avec Chagall, Modigliani, Léger. Invité par Pierre Brune, il découvre Céret en 1918. Il y est rejoint par Soutine. A Céret, il y fait près de 200 tableaux surtout des paysages et des portraits.

. Arbit Blatas (né en 1908) : Il fréquente Soutine après avoir étudié le dessin en Lituanie. Il s'installe à Montparnasse. En 1935, il découvre Collioure, Banyuls et Céret. Il émigre aux Etats-Unis en 1941. Il meurt à New York en 1999. Au musée de Céret, on peut voir une huile sur toile peinte vers 1958 : Place de la Liberté à Céret.

. Marc Chagall (1887-1985) s'installe à Céret entre 1927 et 1929. Il habite au mas Lloret sur la route d'Amélie-les-Bains. Il travaille alors aux illustrations des fables de la Fontaine commandées par Ambroise Vollard. A Céret, on peut voir la Guerre, huile sur toile de 1943, les Gens du voyage, huile sur toile de 1968.

 

 

018-copie-1.JPG Photo, le monument aux morts de Céret par Aristide Maillol.

Partager cet article

Repost 0
Published by louisiane.catalogne.over-blog.com
commenter cet article

commentaires