Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 07:51

Georges Moustaki est mort hier à Nice à l'âge de 79 ans.

A la fin des années 50, Il rencontre Edith Piaf. Né en 1934 à Alexandrie (Egypte), Moustaki apporte à Piaf de nouvelles chansons dont la plus connue, Milord, est enregistrée en 1959 :

"Allez venez Milord

Vous avez l'air d'un môme

Laissez-vous fair' Milord

Venez dans mon royaume

Je soigne le remords

Je chante la romance

Je chante les Milords

Qui n'ont pas eu de chance..."

Edith dira de Georges qu'il y a une chose qu'il n'a pas à apprendre, c'est son talent d'auteur et de compositeur parce qu'il apporte quelque chose de très nouveau dans la chanson. A part Milord, il écrit entre autres Le gitan et la fille (1958) et T'es beau tu sais (1959).

"La rencontre de Georges Moustaki révèle une autre Edith Piaf. Il est jeune, encore imberbe. Il a des yeux de velours, le charme languissant de la jeunesse de Saint-Germain-des-Prés. C'est un intellectuel fauché. Edith en a assez de s'embourgeoiser, elle devient bohème. La bohème pénètre dans l'appartement du boulevard Lannes. Les nuits sont agitées. Elles se passent dans des endroits à la mode." (*) La vie d'Edith Piaf fait la une des journaux ; ses accidents de voiture aussi. Avec Georges Moustaki elle en aura deux, en septembre et octobre 1958, entre Condé-sur-Vesgre (Yvelines) où Edith Piaf a une propriété et Paris. Le 6 janvier 1959, Edith Piaf part pour New York avec Georges. Mais Edith, toujours à la recherche de nouveaux talents, rencontre le peintre Douglas Davis avec qui elle aura une idylle jusqu'en août. Georges rentre à Paris mais sa carrière comme celle de nombreux artistes (Yves Montand, Charles Aznavour, Les Compagnons de la Chanson...) avant lui est lancée : il chantera lui-même ses chansons à partir de 1969.

(*) Edith Piaf, le temps d'une vie par Marc et Danielle Bonel (Editions de Fallois, 1993).

Georges Moustaki : les années Piaf

Partager cet article

Repost 0
Published by louisiane.catalogne.over-blog.com
commenter cet article

commentaires