Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 17:37

En juillet 1974, je suis en Angleterre pour un séjour linguistique de trois semaines. En France, Valéry Giscard d'Estaing vient d'être élu président de la République. Il ne restera pas sept ans disent certains. A Reading, la vie s'écoule doucement au rythme des cours du matin et des visites de l'après-midi. "Reading : ville du Sud de l'Angleterre. Chef-lieu du Berkshire, au confluent de la Tamise et du Kennet. 132 025 hab. Université. Ruines d'une abbaye bénédictine (XIIè s.). - Industries alimentaires (brasseries, malteries, biscuiteries) et mécaniques. - Patrie de William Laud. La prison de Reading a été immortalisée par Oscar Wilde", précise le dictionnaire Le Robert dans son édition de 1974. La brasserie, nous la visiterons ; la poste centrale (General Post Office) aussi, tout comme la caserne des pompiers. Pour aller de Audley Street, lieu de résidence de ma famille hôte, au centre-ville, il faut prendre le bus n°17. Broad Street (rue principale comme son nom l'indique) est une rue interdite aux voitures ; seuls y circulent les autobus. Elle est bordée de toutes les grandes chaînes de magasins : Marks & Spencer, Woolworth, WH Smith, etc. Peter, le petit-fils de M. et Mme F. habite à Ochard Street, à l'autre bout de la ville. Pour y aller, souvent après le souper de 18 heures, je dois prendre le bus. Vera, sa mère, élève seule ses quatre enfants : Paul, David, Nigel (né comme moi en 1960) et Peter (né en 1962). J'essaie d'améliorer mon anglais. La télévision m'aide beaucoup. Quand je rentre des cours, Mme F. regarde du cricket tout en préparant le repas de midi. Puis il y a Rainbow une émission pour enfants présentée par un humanoïde aidé d'un gros ours. Les émissions sont diffusées soit pas la BBC (télévision d'Etat sans publicité), soit par ITV (Independant Television), car il y a des chaînes privées en Angleterre, impensable en France où il n'y a que trois chaînes publiques à la disposition des téléspectateurs. Il y a aussi des jeux comme Mr and Mrs, où le mari doit donner les mêmes réponses que madame (et vice versa), des émissions récapitulatives sur ce qui s'est passé au cours de la semaine écoulée (Day by day), des feuilletons qui durent des décennies (Crossroad, Coronation Street). Quand on me pose une question, je réponds souvent entre les dents ( j'ai toujours en tête le schéma auxiliaire-sujet-verbe donné par le(a) professeur(e) en classe en France). Mme F. dit souvent à mon encontre :"He's a little tweet !" Tweet : pépiement, gazouillement. Je ne savais pas à l'époque que ce mot serait un jour connu dans le monde entier et qu'il donnerait lieu à une querelle entre deux femmes d'un président. En août 74, de retour en France, j'envoie à M. et Mme F. une carte postale de format circulaire illustrée de châteaux de la Loire. En novembre, pour mes 14 ans, Mme F. m'envoie une carte d'anniversaire accompagnée d'une petite lettre datée du 6 novembre 1974 :

"Dear P.,

Must put in a few lines with your card and hope you have a very happy birthday and lots of présents. I think I did write and thank you very much for your card the round one, with all the castles on, an unusual one, we do not have round ones here, in England. I expect you are back at school with the holidays far behind, and I hope you enjoyed every day of them. We often speak of you and Wonder how you are getting on.

I went to Peter's yesterday and we had a lovely binfire in his garden and lots of fireworks, put some large potatoes in fire to bake and ate them with lots of butter (yes, very good) afterwards (it was our Guy Fawks day) weather actually stayed fine. Vera (Peter's mum) hope to be in another house by Christmas, she is buying one the other side of Reading, near Peter's and Nigel's school and it is bigger and nicer than the one she has now. She sends her love to you.

Mr F. has semi retired now and only works Tues, Thurs and Friday till 3 o'clock, so he has more time for his gardening where he is now.

I hope you are keeping well, also your mother and father, to whom I send greetings.

We hope we see you again next year, but in meantime send me a line or two sometimes, I like to know how you are.

All for now, lots of love.

Yours,

Ethel F."

Audley Street, Reading (Berkshire).

Audley Street, Reading (Berkshire).

Partager cet article

Repost 0
Published by louisiane.catalogne.over-blog.com
commenter cet article

commentaires